à 

1700, rue Jacques-Tétreault
Laval (QC) Canada  H7N 0B6

La personne se définit par l’actualisation de ses potentialités, et l’homo sapiens se définit par sa capacité à transformer son habitat, c’est-à-dire par ses capacités exceptionnelles de création et de destruction. Au cœur de l’Anthropocène, une ère nommée pour refléter la transformation de la Terre par notre espèce, qu’en est-il de l’équilibre entre sapiens et son environnement? Dans ce cycle de quatre conférences, un biologiste et un philosophe se demandent comment remédier aux troubles de discordance évolutive pour recouvrer la santé dans une perspective globale qui ne perd jamais de vue la nature.

Conférenciers

Daniel Desroches, Ph. D. (philosophie), est conférencier aux Belles Soirées depuis 2011; il poursuit une recherche en éthique de l’environnement. Engagé auprès d’organismes de protection de la nature et déterminé à mettre en œuvre les principes de l’écologie profonde, il a récemment obtenu la conservation du Boisé du Souvenir à Laval. Professeur de philosophie au Collège Lionel-Groulx, il est auteur de La philosophie comme mode de vie (Presses de l’Université Laval, 2014).

Simon Rousseau, Ph. D., est biologiste cellulaire et moléculaire de formation, professeur à la Faculté de médecine de l’Université McGill, chercheur à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et membre des Programmes en soins holistiques de la Faculté de médecine. Il s’intéresse aux interactions entre les vivants et leur environnement examinées sous la loupe de l’évolution.

Consulté 11 fois   ·   Modifier